Ahmed AOUDI*, élève en seconde professionnelle au lycée Jacques Brel à Lormont a été placé, samedi 3 janvier 2009, en Centre de Rétention Administrative de Bordeaux parce qu'il n'a pas de papiers.

Il a été amené menotté du CRA au tribunal pour être condamné à être maintenu 15 jours au CRA (renouvelables une fois avant une expulsion vers son pays d'origine). Quel crime a-t-il commis à 18 ans ? Celui de n'avoir pas de papiers ? Pourtant il en a demandé : refusés !

Sa place n'est pas au centre de rétention : à 18 ans on ne vit pas enfermé d'autant plus qu'Ahmed est asthmatique et il ne supportera pas sa condition de détenu.

Sa place est en classe et il a le droit de poursuivre sa formation au lycée. *En Gironde c'est la première fois qu'un élève est placé en CRA, jusque-là les élèves pouvaient continuer leur scolarité.*

La pétition est en ligne sur le site du resf33 :

http://resf33.free.fr/spip.php?article345

+ Edit du 9 janvier : Ahmed a été libéré du centre de rétention de Bordeaux !!!

C'est tout simplement incroyable puisqu'il lui restait encore 13 jours
minimum de rétention.

Tout le monde s'est mobilisé et en moins de deux jours il y a déjà 887
pétitions sur le site, des dizaines de pétitions papiers, des centaines de
tracts distribués dans et à la sortie des lycées. Des lycées voire même des profs qui ne savaient pas qu'un gosse de 18 ans pouvaient se retrouver enfermé pour une absence de document.

Les lycéens étaient très mobilisés et très remontés et aujourd'hui jour de reprise des manifestations lycéennes, les lycéens bordelais ont dérouté leur parcours pour manifester devant le centre de rétentien et pour soutenir Ahmed.

Demain, il était prévu un rassemblement devant le CRA qui sera probablement maintenu par solidarité pour les autres retenus. Une demande d'audience en préfecture avait été faxée hier et a été déposée cet après-midi par des élus.

Au final, un gros soulagement, une incroyable surprise et un énorme merci pour tous eux et celles qui se sont mobilisés sur le réseau et de toute la France.