Le sous-préfet du Raincy a délivré des refus de séjour à des jeunes mineurs devenus majeurs et engagés dans des cursus scolaires dans des lycées de Seine-Saint-Denis. D'autres dossiers soumis à son administration n'ont pas reçu de solution satisfaisante. Les examens de situation s'allongent, les décisions prises ne tiennent aucun compte du fait que ces jeunes sont là depuis longtemps, que leurs études sont en cours, que leur vie est ici, avec leurs copains, leurs amis et souvent leur famille. Nous ne pouvons l'accepter.


L'émotion est vive

-         parmi les parrains et marraines qui avaient choisi de les prendre sous leur protection ;

-         parmi les personnels enseignants qui ont beaucoup investi dans la réussite de ces jeunes dont le parcours est le plus souvent exemplaire ;

-         parmi leurs camarades, qui ne comprennent pas quelle logique administrative peut faire que leurs amis soient ainsi menacés de voir leurs études interrompues et leur avenir remis en cause.

Le Collectif RESF du lycée Jean Moulin du Blanc Mesnil et le Réseau Education Sans Frontières 93 appellent à un rassemblement devant la sous-préfecture du Raincy, 6 allée de l'Eglise.

le jeudi 22 novembre 2012 à 15 h 30

pour évoquer ces situations et plus particulièrement celle de Mlle Nazia TAROO, élève mauritienne de ce lycée et qui a fait l’objet d’un refus de séjour avec OQTF fin octobre.

Cette démarche a d’ores et déjà reçu le soutien de très nombreux élus du département (maire, conseillers généraux, conseillers régionaux, députés et sénateurs) ainsi que des syndicats de l’Education nationale et de la FCPE.