Source : LDH Ile de France

A compter du 1er janvier 2010, la CIMADE n'est plus la seule association habilitée à intervenir auprès des étrangers retenus dans les Centres de rétention administrative (CRA).

 

A noter qu'à Plaiseau, un collectif d'associations a créé un observatoire du CRA de Palaiseau chargé notamment de suivre les conditions de vie des personnes retenues et l'assistance donnée aux étrangers qui doit notamment être une "aide à l'exercice de leurs droits" leur permettant notamment d'exercer les recours contre les mesures d'éloignement.


Les centres de rétention administrative en région Ile de France

(Arrêté du 4 novembre 2009)

 

 

 

Paris

  • Centre   de rétention administrative Paris 1, bâtiment E, parcelle   cadastrale BH n° 4, avenue de l'École-de-Joinville, 75012 Paris. Connu sous le   nom de CRA de Vincennes : ASSFAM (Association Service Social Familial   Migrants)  
  • Site du Palais de justice :   dépôt, 3, quai de l'Horloge, 75001 Paris : ASSFAM (Association Service   Social Familial Migrants)

Seine-et-Marne

  • Centre de rétention administrative   Le Mesnil-Amelot 1 : 1 rue Périchet, 77990 Le   Mesnil-Amelot : CIMADE  
  • Centre de rétention administrative   Le Mesnil-Amelot 2 : rue de Paris, départementale 401, 77990 Le   Mesnil-Amelot : CIMADE

Yvelines

  • 889, avenue François-Mitterrand,   78370 Plaisir :   France Terre d’Asile (FTDA)

Essonne

  • Hôtel de police, rue Emile-Zola,   91120 Palaiseau :   France Terre d’Asile (FTDA)

Seine-Saint-Denis

  • Hôtel de police, 45, rue de   Carency, 93000 Bobigny :   ASSFAM (Association Service Social Familial Migrants)